Coût de la pose d'un chauffe-eau

Sommaire

Votre facture d'eau chaude sanitaire représente de 12 à 15 % du montant de votre consommation énergétique globale. Le coût de la pose d'un chauffe-eau varie selon la complexité de l'installation, de quelques centaines à plusieurs milliers d'euros en fonction de la complexité de l'installation. Un investissement faible ne constitue pas toujours une bonne affaire dans le temps : il est important de choisir l'équipement qui vous correspond, à la fois économe en énergie et respectueux de l'environnement. Ooreka vous aide à estimer le coût de pose de votre chauffe-eau.

Coût de la pose d'un chauffe-eau : les éléments à prendre en compte pour choisir

La production d'eau chaude n’est pas un poste à négliger. Face à la multitude des systèmes existants qui peuvent être électrique, au gaz, ou à énergie renouvelable, il est souvent compliqué de faire un choix.

Pour mener à bien votre projet d'acquisition de chauffe-eau, certains critères sont à considérer.

  • La taille de votre foyer : il faut généralement compter 50 litres par personne et par jour, sachant que ce dimensionnement pourra être revu à la baisse en fonction de votre usage. En effet, une douche consomme de 30 à 60 litres alors qu'un bain en demande jusqu'à 150. Attention, un ballon trop petit peut entraîner une perte de confort, et dans le sens inverse vous risquez de surconsommer.
  • L'emplacement : la place disponible et la proximité des réseaux d'électricité et d'eau déterminent le type de chauffe-eau à prévoir (horizontal, mini-chauffe-eau, instantané, etc.).
  • Le type d'énergie à utiliser : 46,5 % des chauffe-eau sont électriques (source ADEME). D’autres solutions plus performantes existent comme une production d'eau chaude solaire, un ballon thermodynamique ou un ballon mixte couplé à votre chaudière.
  • La facilité d'utilisation et d'entretien : l'appareil doit être facile à régler et muni d'un programmateur ou d'un contacteur jour/nuit. Cela vous permettra de réaliser des économies d’énergie en ajustant votre consommation à votre rythme de vie. La maintenance de votre chauffe-eau est essentielle, elle augmente sa durée de vie et permet d’anticiper les pannes.

Le coût de la pose d'un chauffe-eau varie en fonction de son type

La durée moyenne de vie d'un chauffe-eau est de 15 ans. L'eau, plus ou moins calcaire suivant les régions, attaque l'intérieur de la cuve jusqu'à la percer. En anticipant votre projet de remplacement de chauffe-eau avant la panne, vous éviterez de vous retrouver dans l'urgence. Un projet mûrement réfléchi est synonyme de projet réussi.

La solution chauffe-eau électrique à accumulation

Le chauffe-eau électrique à accumulation ou « cumulus » est le système le plus répandu en France. Sa capacité de réservoir varie de 50 à 300 litres. Sa facilité de mise en œuvre qui permet une intervention rapide (entre 1 et 2 h), son indépendance par rapport au système de chauffage et la possibilité de bénéficier d'un tarif jour/nuit sont ses principaux atouts.

Cependant, le cumulus peut être assez lourd et nécessite une fixation spécifique qui est réglementée. En termes de performance, ce type d’équipement génère de nombreuses pertes et présente un rendement médiocre, de l'ordre de 70 %.

Il existe 3 types de chauffe-eau électriques à accumulation :

  • à résistance blindée directement immergée dans l'eau. C'est un système assez basique et peu coûteux, à déconseiller dans les régions calcaires ou sans adoucisseur. Un nettoyage tous les 2 ans est nécessaire pour éviter l'accumulation de tartre qui entraîne une détérioration et une surconsommation de l'appareil. Il faut compter de 350 à 800 € pour le matériel, dont 200 à 250 € pour la pose ;
  • à résistance stéatite. Un étui émaillé appelé « fourreau » protège la résistance de son ennemi principal, l'eau. C'est un système adapté aux régions calcaires. Le prix d'achat est légèrement plus élevé qu'à résistance blindée mais il offre une bien meilleure performance. Ce type de chauffe-eau coûte entre 400 et 900 €, dont 200 à 250 € pour la pose ;
  • à technologie ACI. Il s'agit également d'une résistance stéatite mais avec une anode hybride de taille plus importante. Une tige en titane projette le magnésium dont elle est constituée sur les parois de la cuve et crée une barrière de protection maintenue par un courant électrique continu. L'anode en titane est inusable, la durée vie de l’appareil est multipliée par 2. Un chauffe-eau ACI coûte entre 600 et 1 200 €, dont 200 à 250 € pour la pose.

Le coût de la pose selon ces 3 types de cumulus est identique, car les étapes de mise en œuvre sont scrupuleusement les mêmes.

La solution chauffe-eau gaz à accumulation

Le chauffe-eau gaz à accumulation fournit de l'eau chaude avec le même confort et sur le même principe de fonctionnement qu'un cumulus. Le rendement est plus élevé pour une consommation moindre. L'énergie provient de la combustion du gaz de ville ou du gaz en bouteille (propane ou butane) suivant les possibilités de raccordement.

La pose est plus délicate, car cet équipement nécessite une évacuation des fumées de combustion en ventouse ou en une cheminée. Des adaptations sont à réaliser pour faire acheminer le combustible gaz jusqu’à l’appareil. Il faut compter de 950 à 2 100 € pour le chauffe-eau, dont 550 à 900 € de pose.

La solution mixte, couplée à votre chaudière

Produire l’eau chaude avec sa chaudière est réellement plus économique qu’avec un système indépendant (hors chauffe-eau à énergie renouvelable). En période froide, votre chauffe-eau va récupérer une partie de l’énergie servant à vous chauffer pour la stocker dans un ballon à proximité de votre chaudière. Ainsi, vous exploitez pleinement les performances de votre système de chauffage et vous évitez les pertes.

Les chaudières prévues pour le chauffage uniquement sont souvent surdimensionnées, car il n'existe que très peu de modèles aux petites puissances. Votre chauffagiste sera en capacité de vérifier la faisabilité de cette opération. La pose est relativement simple si les réseaux d'arrivée d'eau sont proches de l'installation. L'investissement est limité, car le chauffe-eau ne produit pas d’eau chaude, il se contente de la stocker. Comptez entre 1 000 et 3 000 € pour un chauffe-eau couplé à votre chaudière, dont 500 à 1 500 € de coût de pose.

La solution pour les petits espaces

Vous vivez dans un studio, vous n’avez pas la place pour placer un ballon de grande capacité ou vos points d'eau sont dispersés aux quatre coins de la maison ? Heureusement des solutions « gain de place » existent pour répondre à toutes les situations. Ces systèmes sont peu encombrants et très simples à poser. Si vous optez pour la version gaz, des ajustements sont nécessaires pour prévoir le raccordement au gaz de ville et pour évacuer les gaz de combustion.

  • Le chauffe-eau instantané électrique ou au gaz fournit de l'eau chaude immédiatement, sans eau stockée. L'encombrement est très faible. Ce chauffe-eau ne consomme que pendant son utilisation, et ne nécessite aucun entretien. La durée de vie moyenne est d'environ 20 ans contre 15 pour la plupart des autres systèmes à accumulation. Cette solution ne convient pas aux grandes familles, car la consommation sera continue sur des périodes larges. De plus, l'eau ne garde pas de température stable. Comptez de 200 à 550 € dont 150 à 250 € de pose pour votre chauffe-eau instantané en version électrique et de 500 à 950 € dont 200 à 350 € pour la pose pour le chauffe-eau gaz.
  • Le mini-chauffe-eau a une contenance de 15 à 50 litres et vous garantit un confort immédiat. Ce système est plutôt à utiliser en appoint sur un évier, un lavabo ou une douche ou pour des points d'eau éloignés ou difficiles d'accès. Il peut servir également de complément avec d'autres systèmes de chauffe-eau. La température de l'eau reste stable mais peut légèrement baisser entre deux relances. La pose est également très simple à réaliser. Un mini-chauffe-eau coûte entre 250 et 500 €, dont 200 à 250 € pour la pose.

La solution à énergie renouvelable

Afin de réduire drastiquement votre facture d'eau chaude sanitaire, les énergies renouvelables apparaissent comme la meilleure des solutions. Ces systèmes hautement techniques utilisent les éléments naturels comme l'air ou le soleil pour récupérer des calories destinées à être stockées dans un ballon de stockage. Pour ces deux équipements, la pose est compliquée. Le bon dimensionnement est essentiel et nécessite un savoir-faire spécifique que seul un professionnel maîtrise. Pour ce type de travaux, optez pour une entreprise RGE (Reconnu Garant Environnement) qui validera la faisabilité de votre projet. En plus de vous garantir un meilleur résultat, faire poser son chauffe-eau donne droit à des aides financières.

  • Le ballon thermodynamique : une minipompe à chaleur intégrée à un cumulus transforme l'air en énergie en récupérant l'énergie dégagée par les changements de phase de l'état liquide à l'état gazeux. Le niveau de performance est exprimé par son COP (coefficient de performance). Un COP de 3 signifie que pour 1 kWh consommé, 2 sont créés gratuitement. La pose ne s'improvise pas et est souvent réalisée par des « frigoristes ». Il faut compter de 1 800 à 5 500 € pour le matériel, dont 500 à 1 500 € pour la pose.
  • Le chauffe-eau solaire : le soleil réchauffe directement un fluide nommé « fluide caloporteur » qui est contenu dans les panneaux solaires. La chaleur est ensuite transférée et stockée dans un ballon de récupération. Il est nécessaire de disposer d'une bonne orientation sud ou sud-ouest et d'une pente de toit adéquate, en général entre 40 et 45°. Seul un professionnel qualifié pourra estimer le gain énergétique ainsi que le rendement de vos panneaux. Il effectuera une étude technique préalable permettant d’adapter le nombre et le type de panneaux à installer. Il faut compter entre 4 000 € à 8 000 €, dont 1 300 à 4 000 € de pose.

Il faut compter de 1 800 à 8 000 € pour l'acquisition avec la pose de votre production d'eau chaude renouvelable. Cet investissement en vaut la peine si vous adoptez une attitude écoresponsable. Il n'est pas nécessaire de posséder le plus économique des équipements, s'il est utilisé avec excès. Réduire efficacement votre facture d'eau chaude, c'est avant toute chose ne pas gaspiller.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Chauffe-eau

Chauffe-eau : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'achat, l'installation et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Budget

Sommaire

Prix d'un chauffe-eau

Prix d'un chauffe-eau